31.3.12

Pour « Traits contemporains », deux lieux tirent plus loin le fil de la création dessinée

Benoît Warzée, directeur de l'Espace 36, et Marie-José Gilbert, des Beaux-Arts, devant des oeuvres de Jean-Luc Verna.
LES VISAGES DE L'ACTUALITÉ
C'est la troisième et dernière exposition que convoque l'école des Beaux-Arts dans le cadre de la manifestation régionale Dessiner tracer. Et la première qui s'invite, aussi, à l'Espace 36. Une évidence, tant pour Marie-José Gilbert que Benoît Warzée. Qui s'impose à travers une oeuvre fil rouge, à voir dès ce soir.


Pas tout à fait sûr d'être là. C'est écrit en blanc sur fond noir au mur du hall de l'école des Beaux-Arts. Fruit d'une commande que l'association d'art contemporain Espace 36 a passé auprès de Samuel Buckman, l'artiste qui avait, en octobre, dressé son inventaire intime de l'inventaire du patrimoine mobilier des édifices religieux audomarois. Fil rouge entre deux lieux. L'école des Beaux-Arts d'un côté, l'Espace 36 de l'autre. Qui exposent, dès ce soir, une exposition en deux endroits, « Traits contemporains », suite et épilogue du cycle Dessiner tracer en terre audomaroise.
« Une évidence »

Après « Croquis et esquisses », plus académique, « Symbiose », fenêtre ouverte sur l'inventif univers de l'artiste dunkerquois Didier Cattoën, « Traits contemporains » tire un peu plus loin le fil de la création dessinée d'aujourd'hui. « Pour moi, c'était une évidence d'associer l'Espace 36 à cette exposition », commente Marie-José Gilbert, la directrice de l'école des Beaux-Arts. Avec Benoît Warzée, de l'Espace 36, ils ont conçu l'exposition ensemble, en deux volets et deux lieux. Sans mettre de côté leur identité. L'école des Beaux-Arts, espace pédagogique, où l'exposition doit « montrer d'autres formes de création, où le public n'a peut-être pas d'habitudes bien établies et l'Espace 36 où, grâce au travail de médiation, de résidences, il est habitué à voir des choses plus surprenantes, dit Marie-José Gilbert. Aux Beaux-Arts, on expose des oeuvresfaciles à aborder, à l'Espace 36, c'est plus conceptuel, plus dans l'abstraction. » Une trentaine d'oeuvres sont issues de la collection de Christophe Veys, critique d'art, enseignant bruxellois, d'autres du fonds régional d'art contemporain (FRAC). Des traits léchés de Jean-Luc Verna, qui utilise crayon et maquillage et convoque autant l'histoire de l'art qu'il critique la société américaine, de la fragilité d'une poétique esquisse de Lucile Bertrand aux Beaux-Arts, aux installations vidéo et sonore d'Olivier Michel et Sophie Vaupré à l'Espace 36, l'exposition repousse les frontières de la création qui « passe par d'autres supports mais se revendique toujours comme dessin », insiste Benoît Warzée.

Autour, des visites pédagogiques ont été imaginées, comme lors des premières expositions, qui exploreront les deux lieux. Cinq cents élèves y avaient pris part lors des précédents rendre-vous. Et en supplément, Nathalie Pierron, docteur en histoire de l'art, le 4 avril, évoquera le dessin et ses hors champs, en partenariat avec l'Université populaire de l'Audomarois et le 11 avril, le conservatoire parlera du graphisme des partitions contemporaines.

Le vernissage, ce soir, a été également conçu entre les deux lieux. Une première partie aux Beaux-Arts, une seconde à l'Espace 36. L'occasion de traverser le couloir de l'association d'art contemporain et de lire l'autre message de Samuel Buckman. Pas sûr d'être ici. •

« Traits contemporains », vernissage ce soir à 18 h aux Beaux-Arts et à 19 h à l'Espace 36. Exposition à voir jusqu'au 25 mai, aux Beaux-Arts du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30 (17 h le vendredi), à l'Espace 36, du mardi au samedi de 13 h à 17 h. Conférence de Nathalie Pierron le 4 avril à 18 h, du conservatoire le 11 avril à 18 h. Gratuit.
PAR JENNIFER-LAURE DJIAN


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger