3.4.12

Damien Hirst, l'enfant terrible de l'art contemporain, s'expose à Londres

A 46 ans, Damien Hirst (photo) est un des artistes vivants les plus cotés sur le marché. REX / SIPA
Pour la première fois, la Tate Modern consacre jusqu'au 9 septembre 2012 une rétrospective à l'un des artistes les plus controversés de sa génération…

Pour la première fois, un musée accueille une rétrospective de l'enfant terrible de l'art contemporain, Damien Hirst. REX / SIPA
A partir du 4 avril 2012, vous devrez vous rendre à Londres (Royaume-Uni), à la Tate Modern, pour admirer plus de 70 œuvres de l'artiste britannique. TOBY MELVILLE / REUTERS
Lauréat du prestigieux prix Turner en 1995, Damien Hirst s'est fait connaître par ses installations déroutantes dans lesquelles la mort occupe une place centrale. TOBY MELVILLE / REUTERS
Dans les années 90, Hirst a entamé une série mettant en scène des animaux morts, parfois découpés ou coupés en deux et plongés dans du formol. REX / SIPA
Son œuvre la plus célèbre est certainement "The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living" ("L'impossibilité physique de la mort dans l'esprit d'un vivant"), un requin tigre conservé dans du formol. REX / SIPA
Vie et mort sont représentées dans "A Thousand Years" ("Un millier d'années), une vitrine où des milliers de mouches volent à côté d'un crâne de vache ensanglanté. REX / SIPA
"Lullaby - Spring" ("Berceuse - Printemps"), une armoire à pharmacie contenant 6 136 pilules faites à la main et peintes individuellement, a été vendue 19,2 millions de dollars (14,4 millions d'euros) aux enchères en 2007. TOBY MELVILLE / REUTERS
Un an plus tard, Damien Hirst vendait d'un coup chez Sotheby's plus de 220 œuvres pour 200 millions de dollars (150 millions d'euros) alors même que la banque américaine Lehman Brothers venait de faire faillite. REX / SIPA
On sait aujourd'hui que de nombreuses œuvres ont été achetées par un groupe d'investisseurs dont Hirst faisait lui-même partie. MATT DUNHAM / AP / SIPA
En rachetant ses propres œuvres, Hirst contribuait à faire monter sa cote. REX / SIPA
Alors que Hirst est aujourd'hui relégué à la 98e place du classement des artistes mondiaux, cette rétrospective tombe à point nommé et pourrait relancer l'intérêt des investisseurs pour les œuvres du Britannique. A voir à la Tate Modern jusqu'au 9 septembre 2012. CARL COURT / AFP

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger