6.4.12

Décloisonner art et journalisme

Dix minutes seulement, c’est le laps de temps durant lequel j’ai pu poser mes questions à Dounia. C’est très court, mais pourtant suffisant pour me convaincre de la singularité de la jeune fille. Parisienne de 25 ans et élève elle aussi à la StreetSchool, Dounia est vouée à devenir une journaliste atypique.
Laissez-moi vous l’expliquer.
Dounia me présente d’abord un parcours hors des clous. Pas de formation en journalisme, mais plutôt 5 ans à l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg dont elle est diplômée. C’est là, loin de Paris, qu’elle se spécialise dans les installations vidéo. Les arts numériques, le cinéma, la musique, Dounia adore. Elle m’avoue d’ailleurs, avec un grand sourire, être « une dingo de location de films ». Elle tombe en réalité dans le journalisme par la force des choses. Tout commence par des critiques d’art écrites pour rendre service à des camarades. Lorsque ces derniers se rendent compte de son talent, les demandes se multiplient. De fil en aiguille, Dounia finit par atterrir en stage à la rédaction de Amusement.net, après un séjour au magazine I Heart.
C’est tout ? On pourrait croire qu’après cela, elle se fonde dans le moule de la profession. Grossière erreur, son parcours lui donne justement sa vision si originale du journalisme. L’artiste dans l’âme qu’elle est refuse de voir des frontières entre art et journalisme : « Il n’y a pas l’intellectuel d’un côté, et le sensible de l’autre, tout se vaut ». Ce sujet lui tient à cœur, elle s’indigne : « J’ai envie de me pendre quand je lis les critiques d’art ». Elle veut mêler les genres : le roman La disparition de Georges Pérec ne comporte pas une seule fois la lettre –e ? Elle propose de faire une critique avec une contrainte littéraire du même type. Gênée de faire la leçon, Dounia poursuit néanmoins, exaspérée : « Aujourd’hui l’art contemporain a une image inaccessible », le journalisme artistique doit donc le rendre plus engageant.
par: Mennad yami

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger