30.4.12

Desiree Palmen, ou l’art du camouflage…

"Stairs", cliché extrait du site web de l'artiste
“La saison 2011-2012 de la Galerie Art & Essai s’achève avec une exposition de l’artiste néerlandaise Desiree Palmen. Première exposition personnelle en France, One Step Closer to Nature présente un choix de ses oeuvres de « camouflage » qu’elle réalise depuis 1999. Directement liées à l’implantation massive de caméras de surveillance à la fin des années 1990,
l’artiste réalise des performances de camouflage dans l’espace public qui donnent lieu à des oeuvres vidéo ou photographiques. Repérage du lieu, conservation du cadrage initial, confection du costume de camouflage sur mesure du lieu emprunté, autant d’activités à travers lesquelles l’artiste oeuvre à sa propre disparition. Habillée en « angle de rue », en « passage clouté », en « mur » ou en « enseigne », Desiree Palmen se fonde mimétiquement dans l’environnement. Par les moyens de la disparition visuelle ou du « trompe l’oeil », elle révèle également comment l’adaptation sociale est soumise à des règles toujours imposées. Ces camouflages en espace public jouent sur le hiatus entre infiltration clandestine et exposition, entre média de surveillance et contrôle social, révélant en même temps l’invisibilité véritable de l’artiste. Desiree Palmen porte un regard critique sur un voyeurisme légitimé par la société et sur l’aliénation technologique à laquelle nous nous adaptons tous peu à peu tant cela facilite notre quotidien. Cette forme de contrôle envahit également nos espaces plus privés, et plusieurs travaux de l’artiste proposent des « disparitions » intérieures devant des journaux entassés ou encore des bibliothèques de livres.
Le titre de l’exposition, One Step Closer to Nature, ouvre sur un nouveau champ d’exploration de l’artiste pour le vivant, détournant cette fois le regard de l’espace urbain pour privilégier le parc et le jardin public. S’approchant de ce que la ville nous réserve encore de nature, le camouflage n’affecte plus ici que des parties du corps, qui se mettent à la hauteur de l’objet convoité. Il s’agit alors de se faire « canard », non comme appât, mais comme leurre qui nous renseigne en même temps sur les limites de l’imitation et des formes de représentation. Pour cette exposition, Desiree Palmen a proposé un workshop avec des élèves du lycée Louis Guilloux (Villejean), sous la direction de Philippe Guirriec, professeur en Arts appliqués. Encadrées par l’équipe de médiation de la galerie Art & Essai, les élèves se sont mises dans la peau de l’artiste, fabriquant leur propre costume de camouflage qui les fera disparaître dans un morceau choisi de la ville. Les photographies de leur camouflage réalisées par l’artiste, seront ensuite imprimées en tant qu’affiche et exposées dans la ville (sur des emplacements urbains). Un projet exceptionnel pour la ville de Rennes qui devient, pour l’occasion, un vaste terrain de jeu autant pour l’artiste que pour les participants”.
L’exposition a lieu à la Galerie Art & Essai (entresol et façade sud de la BU centrale) du 26 avril au 8 juin 2012.

[Texte de présentation communiqué par la Galerie Art&Essai]
Pour mieux connaître le travail de Desiree Palmen, on peut se rendre vers les adresses suivantes:
http://www.desireepalmen.nl/publications/portfolio.pdf
http://www.desireepalmen.nl/publications/lemonde.pdf
* Le portail documentaire de la BU vous conduit à plusieurs articles sur Desiree Palmen, en saisissant le nom de l’artiste dans la fenêtre de recherche dans la colonne de droite du portail “Chercher un article et +”.
Photo de Une: “Park bench”. Photo du billet: “Stairs”. Source: site web de l’artiste. Clichés publiés avec l’autorisation de l’artiste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger