19.4.12

Etre peut-être » par le Bouffou

Pour le marionnettiste, détruire son ancien outil de travail sera en quelque sorte… assassiner une partie
Du théâtre et de la marionnette jeudi soir avec le Bouffou Théâtre à la coque.
Trois marionnettistes entrent en scène.
Ils se cachent, comme la tradition l'exige, derrière leur castelet. L'un d'entre eux décide de passer de l'autre coté.
Il veut se montrer, être dans la lumière, devenir le roi du plateau de théâtre. Ce roi auto proclamé s'applique dès lors à détruire son ancien outil de travail, les marionnettes. C'est l'enfance que ce roi assassine, son enfance.
Pris de regrets, il tentera de revenir en arrière. Mais impossible, ce qui est fait est fait. Par désespoir, ou par orgueil, ou peut-être aussi par incapacité à trouver sa place, il ira au bout de son entreprise destructrice.
Ce que dit le metteur en scène Serge Boulier de son spectacle : « Lorsque j'ai débuté dans le théâtre, Shakespeare m'effrayait : le drame, les cadavres, la langue compliquée, l'obligatoire littéraire, le classique incontournable, le monstre sacré, la chasse gardée… En bref, l'inaccessible. Aujourd'hui, ces mots me font réagir, je veux m'en saisir pour confronter mon théâtre, celui de la marionnette, à l'univers shakespearien, proposer au spectateur, non pas une pièce de théâtre de Shakespeare, mais ma représentation de son univers.
En détournant la phrase de Hamlet, j'explore ces deux mots : PEUT et ÊTRE. Le pouvoir et l'existence, deux des thèmes majeurs de l'œuvre de Shakespeare, qui, s'ils sont réunis par un trait d'union, disent le doute et le questionnement, deux constantes de nos vies et de mon théâtre. Un face-à-face de deux mots. Tantôt en contradiction, tantôt en possible conciliation.
Enfin et volontairement, oublier le temps d'une représentation la proposition : « être ou ne pas être » et faire que le spectateur soit accoudé au bord d'un rêve… ou d'un cauchemar »
Jeudi 19 avril 20h30 au Théâtre (en collaboration avec l'Institut International de la Marionnette). Durée : 1 heure. Public : à partir de 15 ans. Tarifs : 19,30 euros (plein), 16,70 euros (réduit), 8,50 euros (-18 ans et étudiants) et 5,20 euros (groupes scolaires). Réservation indispensable au 03.24.32.44.50

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger