19.4.12

La mode et l'art au service de l'énergie durable lors d'un salon

Le défilé mettait en valeur les productions locales dans une logique éco-citoyenne.
ANNEQUIN
Des parapluies peints, des meubles en carton, des vêtements, des photographies, des bijoux de verre et autres ...
peintures originales ont pris place ce week-end à la salle polyvalente à l'occasion du premier salon de la mode et de l'art. Les douze exposants ont été invités par l'association de chasse Les Albrans, organisatrice de ces deux journées.


Lors de l'inauguration, samedi midi, le maire Yves Dupont a félicité les artistes et insisté sur le développement durable qu'implique ce salon, valorisant les talents locaux.
En effet, outre les attraits artistiques, une action éco-citoyenne découle de ce projet comme l'explique Paule Dubrulle, secrétaire de l'association Les Albrans. « Ça n'a pas été facile de faire comprendre aux gens que nous pouvions associer l'énergie durable, l'art et la mode. Mettre en avant les productions locales permet d'avoir des prix accessibles, de ne pas utiliser de transports venant de l'étranger, certains artistes donnent même une seconde vie aux objets », explique-t-elle.
C'est le cas de Brigitte Hermant qui recycle le carton en meuble ou objets de décoration. A son stand, on peut voir les différentes étapes de sa création qui a débuté en 2007. « Je suis une grande bricoleuse, avoue-t-elle, ce qui me plaît c'est l'idée de faire sortir matériellement des émotions. » Peintres, artiste verrier ou photographe sont d'accord avec Brigitte Hermant, pour dire que leur activité est devenue une véritable passion.
Le défi du salon
Parmi les exposants, se trouvaient Lili Durlent et Isabelle Meulin, créatrices de vêtements auxquelles Paule Dubrulle a lancé un défi il y a trois mois environ : imaginer une ligne de vêtements, à partir de tissus de récupération principalement, qui s'inspire des oeuvres exposées durant ce salon. Vers 16 h dimanche, une dizaine de tenues ont été présentées au public lors d'un défilé haut en couleur. « Le plus difficile a été de trouver les idées. Ensuite, réaliser le vêtement est plus simple. Certains vêtements ont été créés en fonction d'un tableau, d'autres en fonction de l'exposant lui-même », explique Isabelle Meulin. Ce qui donne, après mûre réflexion de la part des couturières, des tenues très variées d'inspiration africaine ou florale par exemple.
C'est donc un week-end réussi sous toutes ses coutures qui s'est achevé dimanche après la tombola où les gagnants ont reçu une oeuvre des artistes présents.
Le mot de la fin revient à Marie-Thérèse et Roland. « Il y avait vraiment de belles choses, des choses de qualité », conclut le couple béthunois en sortant du salon. • L AUDREY PARISI (CLP)
par: La Voix du Nord

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger