12.4.12

Nuits illuminées aux Invalides

Les Invalides revivent leur histoire grâce à un spectacle son et lumière monumental.
Il a inventé un mot pour parler de son art : Moeniamenie. Bruno Seillier "donne la parole aux murs". Avec ses ses Allumeurs d'images il illumine et transforme les façades des Invalides en écran 3D. Du 11 au 18 avril, grâce à un savant mélange de technologies

, il redonne vie aux personnages illustres liés à ce lieu chargé d'histoire : Louis XIV, Napoléon et Charles de Gaulle, les "trois titans de ce monument". C'est là une excellente occasion pour apprendre l'histoire de ce monument du paysage parisien : "Tout le monde connaît les Invalides, mais peu de gens savent son histoire." Le spectacle redonne vie à Louis XIV, fondateur des lieux, Napoléon, qui y est enterré et qui y organisa la première remise de Légion d'honneur. Enfin, Charles de Gaulle, qui envisagea d'y installer la présidence de la République en 1958, fera une apparition en 3D. Justement, côté technologie, le spectacle promet d'être grandiose. Le scénariste et son équipe prévoient de projeter des images colorées en 3D sur les façades. Pas besoin de lunettes, la 3D joue avec les formes du bâtiment, qui donnera l'impression de se mouvoir. Pour raconter l'histoire, trois voix incomparables : celles d'André Dussollier dans le rôle du narrateur, de Jean Piat, pour L'oeil de Louvois et de Céline Duhamel pour personnifier La Gloire.

La création de ce spectacle aux Invalides n'est pas liée au hasard. Bruno Seillier s'est souvent promis de réaliser un spectacle dans ce lieu qu'il fréquente depuis l'âge de six ans. "Le plus difficile dans la réalisation de ce projet, ce n'est pas l'aspect technologique, mais plutôt de raconter trois cents ans d'Histoire en trente-cinq minutes." La promesse est simple : le public doit assister à un spectacle sensationnel, sensoriel, captivant et familial, avec le monument en acteur principal. Il paraît que "celui-ci restitue la nuit toute l'histoire emmagasinée au fil des années pendant le spectacle". Après ces nuits historiques, il ne faudra pas attendre trop longtemps pour assister à la naissance de nouveaux projets, Bruno Seillier parle déjà d'un spectacle mêlant histoire, comédien, et technologies dans un grand lieu parisien. Robert Hossein n'a qu'à bien se tenir.

Trois séances par soirée : 21 h 15, 22 h 15, 23 h 15. Visite nocturne possible du dôme des Invalides jusqu'à minuit. Tarif : de 8 à 11 €. Réservation: lanuitauxinvalides.fr

par:Pierre Le Boursicaud

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger