8.4.12

Papier 12: l'art contemporain sur papier

La foire Papier 12 présentera notamment un solo de sculptures de l'artiste Shayne Dark juste à côté du chapiteau.
Photo fournie par papier 12
La Foire montréalaise d'art contemporain sur papier est l'événement d'art visuel le plus fréquenté au Québec. Sa cinquième présentation, Papier 12, aura lieu du jeudi 12 au dimanche 15 avril sur la place des Festivals. Le chapiteau accueillera des oeuvres de 389 artistes provenant de 38 galeries d'art canadiennes.


Julie Lacroix, la nouvelle directrice générale de l'Association des galeries d'art contemporain (AGAC) qui organise Papier 12, se réjouit. Organiser un tel événement n'est pas simple, mais au moins, son équipe et elle ne travaillent pas dans le vide: l'engouement pour l'art à Montréal ne se dément pas.

On l'a constaté l'automne dernier avec l'affluence au Mois de la photo et encore le mois dernier, lors de l'ouverture officielle d'Arsenal, le nouveau complexe d'art contemporain. «Il y a une effervescence nouvelle autour de l'art contemporain et de l'acte de collectionner, dit Julie Lacroix. Cela intéresse de plus en plus de monde.»

Deuxième foire canadienne

Les galeries d'art s'activent donc pour faire connaître leurs poulains lors de cette deuxième foire en importance au Canada. Sur les 38 galeries présentes cette année, une dizaine vient de l'extérieur de la province.

Parmi elles, on note pour la première fois la présence d'une galerie de Halifax, Page&Strange. Il y a comme d'habitude une forte représentation torontoise, avec sept galeries, notamment KWT Contemporary, Birch Libralato et la galerie renommée Stephen Bulger, spécialisée dans la photographie contemporaine et historique.

Parmi les artistes dont des oeuvres seront exposées et vendues, citons Nadia Myre, Marion Wagschal, Balint Zsako, Derek Evans, Annie Baillargeon, Martin Bourdeau, Raphaëlle de Groot, René Derouin, Éliane Excoffier, Adad Hannah et même des oeuvres du célèbre photographe hongrois André Kertész.

La foire présentera aussi un solo de sculptures de l'artiste Shayne Dark juste à côté du chapiteau. «Il s'agit d'oeuvres présentées récemment à Sherbrooke, dit Julie Lacroix. Une danseuse en danse contemporaine, Elise Legrand, qui a été séduite par l'exposition, a produit une chorégraphie inspirée de ces oeuvres. Elle fera une performance qui s'appelle Les créatures de Shayne Dark.» On peut voir des extraits de la performance sur le site vimeo.

Des visites guidées et une série de conférences et de tables rondes commanditées par la Fondation de la famille Claudine et Stephen Bronfman font partie de la programmation de Papier 12. «Il y aura chaque jour une table ronde avec cinq intervenants, notamment des collectionneurs de l'événement Collectionner du Réseau Accès-Culture qui se déroule dans les maisons de la culture ce printemps», dit Julie Lacroix.

Comme chaque année, des entreprises et des sociétés d'État friandes d'oeuvres d'art font des promesses d'achat avant l'événement. Au moment d'aller sous presse, quelque 70 000$ d'acquisitions avaient été promis.

Engagement d'Hydro

«Parmi les grands noms, Caisses populaires Desjardins et Senvest seront présents, dit Julie Lacroix. On a aussi de belles nouvelles, entre autres Hydro-Québec qui s'est engagé à acheter pour 10% de son budget d'acquisition à Papier 12 cette année, soit pour 20 000$. Loto-Québec avait acheté pour plus de 85 000$ l'an dernier. Ils ont le même budget d'acquisition cette année, mais ce n'est pas une promesse d'achat!»

La foire Papier est l'événement annuel d'art visuel qui a le plus de retombées financières pour les artistes québécois. L'an dernier, les ventes totales de Papier 11 ont atteint 695 000$ pour une affluence d'environ 9000 personnes. Cette année, l'AGAC vise accueillir 2000 visiteurs de plus.

«En quatre ou cinq ans, la foire a fait des progrès énormes, dit Jean-François Bélisle, ex-directeur général de l'AGAC. Le grand défi, cette année, est de s'assurer que la population connaisse l'événement pour qu'elle ait le réflexe de le visiter chaque année.»

Comme toujours, l'événement débute jeudi par une soirée VIP. Quelque 150 personnes ont déjà acheté un billet de 135$ pour avoir le privilège d'être les premiers à voir... et surtout à pouvoir acquérir des oeuvres rares. Pour le public, la visite est gratuite et débutera le lendemain, vendredi, à midi.

Infos: papiermontreal.com

par: Éric Clément

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger