19.4.12

Peut-on brûler des œuvres pour sauver l'art ?

Trois œuvres par semaine vont être dévorées par le feu. Ce n'est pas un retour de l'autodafé, encore moins le fruit de pirates de l'art contemporain, mais la décision du directeur du musée italien d'art contemporain de Casoria, près de Naples. Pour Antonio Manfredi, c'est un acte de résistance contre les coupes drastiques opérées par le gouvernement italien dans le secteur de la culture. Il a donné un nom à ce combat : «Art War».

À ce jour, une œuvre de l'artiste française Séverine Bourguignon a déjà été sacrifiée, avec le consentement de l'artiste. Antonio Manfredi justifie son action : «Les mille œuvres que nous exposons sont de toute façon promises à la destruction en raison de l'indifférence du gouvernement».
Ce directeur de musée avait déjà fait parler de lui l'an dernier en demandant à Angela Merkel l'asile politique, car il était exaspéré par le harcèlement de la mafia et l'incapacité qu'il attribue au gouvernement italien pour protéger son patrimoine. «L'Allemagne est l'un des seuls pays qui n'ait pas taillé dans le budget de la culture. Elle accorde beaucoup d'argent à la recherche, pas comme ici.[...] Si le gouvernement laisse Pompéi s'écrouler, quel espoir a mon musée ?» Si la chancelière ne lui avait pas répondu, le fameux squat d'artistes Tacheles lui avait offert un «asile artistique».
Il est vrai que le budget de la culture a été très touché par le plan d'austérité. Le ministère de la Culture avait déjà annoncé la mise sous tutelle du musée d'art contemporain de Rome dont les subventions ont été diminuées de 43%.
La situation est dramatique, et le geste très symbolique. Depuis l'inquisition, l'autodafé, et, dans une plus large mesure, la destruction d’œuvres d'art, passe pour un geste tabou et scandaleux en soi. Brûler des œuvres pour les défendre ne paraît-il pas contradictoire ? Est-il choquant ou légitime d'user de ce mode de démonstration ?
PAR:.newsring.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger