4.4.12

Record absolu de visiteurs au Musée des beaux-arts de Montréal

Attestant la fidélité de publics sans cesse élargis, le nombre de visiteurs du « Musée réinventé » a atteint des sommets inégalés dans son histoire avec plus de 767 000 visiteurs au Musée des beauxarts de Montréal entre le 1er avril 2011 et le 31 mars 2012
comparativement à 563 330 l’an dernier (le précédent record étant de 636 219 en 2007-2008). Il est important de noter que les chiffres de fréquentations annoncés sont des données fiables, comptables, et non des estimations. Ces 200 000 visiteurs supplémentaires représentent une croissance de 36% par rapport à la même période l’an dernier et une augmentation de plus de 20% par rapport au record précédent. Cette hausse spectaculaire en fait le musée le plus visité au Québec.
Stimulé par une programmation d’expositions originales, un nombre record de membres a également été fracassé, passant de 38 000 membres à plus de 62 500 en un an (le précédent record étant de 44 000 en 2006). Le MBAM est le musée qui compte le plus d'abonnements au Canada, une performance en soi quand on sait que l'accès à la collection est gratuit.
Il faut souligner que ces chiffres ne tiennent pas compte des fréquentations à l’étranger obtenues lors des expositions mises en tournée par le MBAM dans deux villes américaines cette année (Warhol Live à Nashville et Jean Paul Gaultier à Dallas).
Les grandes expositions internationales ont contribué à ces résultats grâce à la présentation au cours de l’hiverprintemps 2011 de L’empereur guerrier de Chine et son armée de terre cuite réalisée en collaboration avec le Royal Ontario Museum, Toronto, et la province du Shaanxi, République populaire de Chine, qui a attiré près de 250 000 visiteurs dont de très nombreuses familles et écoliers.
Conçue et produite par le MBAM, l’exposition La planète mode de Jean Paul Gaultier : de la rue aux étoiles, présentée à l’été 2011, a reçu 175 000 visiteurs. L’exposition et son catalogue, réalisé au Québec par l’agence de graphisme Paprika et distribué à l’international à plus de 40 000 exemplaires, se sont démarqués par plusieurs prix de la part de la Société des Musées québécois, de la Chambre de commerce Gaie du Québec et de l’Association des musées canadiens. Ils ont attiré une énorme presse critique internationale, sans équivalent dans l’histoire du Musée, dont plusieurs recensions dans le New York Times, le New Yorker, l’International Herald Tribune
À l’automne, l’exposition Big Bang inspirée des collections du Musée donnait carte blanche à dix-neuf artistes québécois afin de rendre hommage à la créativité contemporaine. Cette exposition gratuite et rassembleuse fut un succès populaire et critique, recensée comme une des meilleures expositions de l’année par Canadian Art. Enfin, la visite des collections du MBAM a cette année été un facteur déterminant dans l’établissement de ce record. En effet, des centaines de milliers de visiteurs ont (re)découvert un « Musée réinventé » grâce au redéploiement intégral de 4000 oeuvres de ses collections encyclopédiques. Chaque pavillon, présente désormais un axe fort de cette collection universaliste, unique au Canada, accessible gratuitement, soit les arts décoratifs et le design, l’art international et les cultures du monde et surtout l’art québécois et canadien dans le tout nouveau pavillon d’art québécois et canadien Claire et Marc Bourgie.
Le succès remarquable de sa nouvelle salle de concert, la Salle Bourgie, a grandement contribué à accroitre la venue de visiteurs au MBAM. Plus de 120 concerts faisant salle comble y ont été présentés sur dix mois à peine. Ce nombre impressionnant prouve la pertinence de cette salle, saluée par la critique et les musiciens, qui répond enfin aux besoins d’une scène musicale de musique de chambre ou ancienne, particulièrement active à Montréal. Pour Pierre Bourgie, président fondateur de la Fondation Arte Musica en résidence au Musée comme pour Nathalie Bondil, directrice et conservatrice en chef du MBAM, le pari audacieux de marier les arts visuels et la musique est gagné.

À venir en 2012-2013

En 2012, le MBAM continue de concevoir de grandes expositions, d’en exporter d’autres tout en signant une programmation d'art contemporain toujours gratuite dont un premier partenariat avec la Biennale internationale d'art numérique de Montréal qui verra la présentation, en avril, d’une installation de Robert Lepage. En mai, le Musée produira une rétrospective, une première sur le continent, consacrée à Tom Wesselmann, l’un des plus célèbres représentants du Pop Art. En octobre, le Musée accueillera, en exclusivité canadienne, l’une des plus belles collections en Amérique du Nord de tableaux impressionnistes de peintres français provenant du Sterling and Francine Clark Art Institute, pour la première fois en tournée mondiale. À l’hiver 2013, le MBAM organise la première exposition d’art péruvien d’envergure jamais organisée en Amérique du Nord. Pérou : les royaumes du Soleil et de la Lune couvrira près de 4000 ans d’histoire, y compris des découvertes archéologiques fascinantes depuis la fin du dix-neuvième siècle. Initié, conçue, produite et mise en tournée par le MBAM, cette exposition spectaculaire présentera plus de 300 oeuvres d’art provenant d’institutions publiques et privées du Pérou, de l’Europe et des États-Unis, dont un grand nombre jamais présentés auparavant en Amérique du Nord.
Source : Catherine Guex
Musée des beaux-arts de Montréal

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger