2.5.12

L’Art Africain, un (très) beau-livre sur un art largement méconnu, aux éditions Place des Victoires

Les ouvrages sur l’art non-occidental sont rares ; aussi lorsqu’un éditeur décide de réaliser un livre entier sur l’art Africain, comme c’est le cas ici des Editions Place des Victoires, faut-il nécessairement s’y arrêter et constater toute la richesse artistique d’un continent qui représente près d’un quart de toute la superficie des terres émergées.

Il bien évidemment difficile de résumer l’art de tout un continent dans un seul ouvrage, d’autant plus lorsque celui-ci est peuplé de milliers d’ethnies, de coutumes, de langues et de langages différents. Néanmoins les éditions Place des Victoires réussissent à nous faire pénétrer toute la pluralité des “courants” artistiques africains. Les chapitres étant réalisés en fonction de la position géographique des oeuvres, l’ouvrage s’ouvre ainsi sur “L’art de la côte occidentale”, puis “L’art de la savane occidentale”, “L’art Akan” et ainsi de suite, couvrant donc les principales grandes zones historico-géographiques, pour se terminer sur “L’art de l’Afrique orientale et méridionale”.

Les oeuvres présentées datent principalement de ces cent cinquante dernières années, l’art et l’histoire de l’Afrique sub-saharienne étant difficiles à reconstruire et les recherches en la matière demeurant particulièrement récentes et encore trop rares. On constate que l’art Africain, contrairement à l’art occidental, participe véritablement à l’organisation de la société, au maintien des coutumes. Il n’est pas destiné à être exposé, immobile face à des visiteurs ; au contraire tout ou presque revêt un caractère artistique et symbolique : un masque, un bol, une porte… L’art africain s’exprime à travers tous ces objets du quotidien ou cérémoniels. Ils travaillent peu la pierre, les sculptures sont souvent faites en terre cuite, laiton, voire en or.
On remarque avant tout à quel point cet art a eu une influence décisive sur l’occident, on ne peut que voir les correspondances entre ces figures élancées, ces visages particulièrement ovoïdes et les tableaux que réalisa Modigliani, les sculptures de Picasso ou encore celles de Matisse.

Chaque début de chapitre s’ouvre sur une courte introduction qui présente rapidement les principales caractéristiques de la région abordée, sa singularité mais aussi ses ressemblances avec les autres. La volonté du livre étant avant toute chose de faire découvrir et de présenter à tout un chacun un art peu connu, on pourra regretter un manque de contenu sur l’esthétique africaine, seules des photographies (de très haute qualité) nous sont données. On attend donc l’ouvrage qui développera l’analyse esthétique, anthropologique et les nombreux symboles qui constituent la particularité de l’art Africain ; et qui questionnera également la notion d’artiste, qui semble totalement inexistante.
Un très beau livre donc, avec lequel on prend un véritable plaisir à feuilleter les quelques 600 pages et 1000 illustrations ; à voyager depuis son fauteuil ; à parcourir des milliers de kilomètres tout en restant chez soi ; et à découvrir à chaque nouvelle page une nouvelle facette du continent noir.
(c) Visuels : L’Art Africain
 L'Art Africain, éditions Place des Victoires - Nombre de pages : 600 - Illustrations : 700 - Format : 29 x 29 cm - Ouvrage relié sous jaquette - Prix : 50,70€
L'Art Africain, éditions Place des Victoires - Nombre de pages : 600 - Illustrations : 700 - Format : 29 x 29 cm - Ouvrage relié sous jaquette - Prix : 50,70€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger