18.9.12

Arts visuels: Simplexity avec Lise Boilar

Rubia (techniques mixtes), de Lise Boilard.
Le vrai titre de l’exposition soliste que présente Lise Boilard à la bibliothèque de Rosemère est Couleur passion. Mais c’est le néologisme de l’artiste peintre, Simplexity, qui nous apparaissait le meilleur qualificatif des œuvres en montre jusqu’au 20 mai.


Parce que ses techniques mixtes sont effectivement l’œuvre d’une coloriste accomplie, mais l’apparente simplicité d’une fleur procède d’une technique personnelle élaborée au fil d’années d’une pratique autodidacte.
Cet apprentissage parallèle à une carrière débutée en océanographie, jusqu’à l’enseignement au moment de la retraite, s’est nourri d’un perfectionnement constant auprès des peintres de renommée tel Seymour Segel, parmi une quinzaine d’artistes professionnels avec lesquels sa recherche en art numérique, sérigraphie, collagraphie et autres médiums résulte en un style pleinement assumé.
Le dessin est une prémisse forte et la mathématicienne de formation est reconnaissable dans l’équilibre des formes. Sans jamais être une peintre de la nature, celle-ci est tout de même une inspiration constante pour l’artiste et les arbres tourmentés par le mouvement sont grandioses jusqu’à boucher le ciel.
Les couleurs écarlates font un automne impressionniste et les toiles qui résultent de surimpressions, sinon de collages, tenteront l’acheteur qui tient à exposer des tableaux expressifs et vivants, parce qu’il y a toujours quelque chose de réjouissant dans les formes même les plus impressionnistes.
Le papier japonais et la calligraphie sont d’autres dimensions porteuses, avec des coloris en juxtaposition qui gomment les pâtes et les tissus pour donner du mouvement dimensionnel à des couleurs festives.
À vous de passer y voir, c’est au 339, chemin Grande-Côte, bien évidemment aux heures d’ouverture de la bibliothèque, mais retenez aussi que Lise Boilard tient école et qu’elle expose ses émules jusqu’à ce samedi, 5 mai, au Centre d’art Sainte-Rose.
Originaire de Québec où elle est représentée par Beauchamp & Beauchamp, ses toiles sont aussi présentes à la Galerie du Vieux-Port à Montréal et jusqu’à Paris, dans la Galerie Art et Miss.
Ses tableaux ont voyagé de Bruxelles à Barcelone et jusqu’à Cannes et sa production sera de retour à Paris, comme en Espagne, dès cet automne.
Sur son site Internet, vous constaterez que les dessins, notamment celui d’un visage, sont très beaux, au point d’espérer une production qui ferait encore davantage de place à ce dessin d’une précision géométrique.
La verticalité est une signature dans la collection des maisons et ce mouvement est partout dans les natures comme les tableaux abstraits.
C’est un peu à la manière d’un musicien qui a joué tous les genres et avec les meilleurs que l’artiste, aujourd’hui installée à Rosemère, enseigne à son tour en tenant école. Tapez le [www.liseboilard.com] pour davantage de renseignements et pour établir la communication via courriel.
Terminons en précisant que Lise Boilard fut récipiendaire, deux années consécutives, du Prix spécial de la Société nationale des Beaux-Arts et membre de la délégation du Canada, mais aussi quatre fois parmi les trois premiers prix à Blainville-Art.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger