27.11.12

Nadia Cherrak a inauguré sa nouvelle galerie d’art à Tizi Ouzou “Once”

Après des années d’efforts, de sacrifices et créativité, Nadia Cherrak, artiste-peintre très connue à Tizi Ouzou vient d’inaugurer une belle galerie d’art au lotissement Bouaziz, à proximité de l’école primaire Khodja-Khaled, située non loin du centre-ville. C’est là un rêve de longue date qu’aura finalement exaucé l’artiste-peintre qui n’a ménagé aucun effort pour monter ce beau projet qui fera désormais la fierté de toute la population de la ville de Tizi Ouzou et de toute la Kabylie.

D’ailleurs, lors de la cérémonie d’inauguration de cette galerie d’art qui a eu lieu le week-end dernier, les nombreux présents n’ont pas tari d’éloges sur la beauté et la particularité de ce nouvel espace culturel qui est certainement une grande première en Kabylie.
De beaux tableaux de peinture appartenant à l’artiste Nadia Cherrak, de la céramique d’art et de la sculpture en miniature ornent majestueusement la galerie et attirent de plus en plus des visiteurs, hommes, femmes et enfants, visiblement émerveillés par la beauté des objets exposés et la diversité des motifs et des couleurs. “Je pense que le rêve de tout artiste est d’avoir un lieu de réception convivial, un lieu d’expression et d’inspiration mais aussi un lieu de rencontres entre artistes  de tous bords. C’est là, un vieux rêve de plusieurs années que je réalise aujourd’hui”, dira Nadia Cherrak qui estime qu’un tel projet nécessite beaucoup d’efforts et de travail, sans relâche. “C’est quand même un travail de longue haleine. Cela fait bien cinq à six ans de travail et d’expérience puisque nous retrouvons là, plusieurs techniques portant sur la peinture sur toile, sur verre, sur céramique ou sur cuivre et j’espère que cela va plaire au grand public”, enchaîne Nadia Cherrak. “L’intitulé de cette galerie est ‘Once’, qui veut dire ‘thamzwarouth’, c’est-à-dire la première, et je suis particulièrement heureuse et fière que cette galerie d’art soit une grand première en Kabylie. J’espère de tout cœur qu’elle ne sera pas la dernière et que d’autres projets culturels de ce genre se multiplient un peu partout en Kabylie mais aussi aux quatre coins d’Algérie, car nous avons besoin de gens sérieux et compétents pour encourager ce genre d’initiatives et promouvoir l’art à Tizi Ouzou, en Kabylie et un peu partout dans notre pays”, conclut la propriétaire de la galerie d’art “Once” visiblement satisfaite d’avoir relevé un gros défi qui servira certainement d’exemple à Tizi Ouzou et dans toute la région.

 Par : Mohamed Haouchine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pour vous aider à publier votre message, voici la marche à suivre:
1) écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessus
2)Si vous avez un compte, identifiez-vous dans la liste déroulante Commentaire sinon veuillez saisir votre nom ou pseudo
3)Vous pouvez en cliquant sur le lien S'abonner par e-mail être assuré d'être avisé en cas d'une réponse
4)Cliquer sur Publier enfin.
Le message sera publié après modération voila c'est fait et un gros merci car vos mots m'encouragent à continuer l'aventure de ce blog

blogger